Pays et localisation du projet, contexte géographique, politique, économique, social

(par Beby Ramnisa, septembre 2003)

Le plateau de Mahafaly : région sud-désertique du Sud de Madagascar où se trouvent des villages enclavés répartis en 36 communes.

Densité : 20 à 40 habitants par km2

La grande crise de l’an 2002 a amené Madagascar vers la vraie voie démocratique et vers une maturité politique de la population tout entière. Le concept de « développement rapide et durable » stratégie du nouveau président, vise un redressement politique, économique et social du pays. Le monde rural est plus que jamais au cœur de cette stratégie.

Les communes du Plateau Mahafaly, les plus enclavées de Madagascar rencontrent des difficultés énormes dans leur vie socio-économique quotidienne : les infrastructures sanitaires et scolaires sont quasi inexistantes, l’accès à l’eau potable est parmi les problèmes majeurs à cause du climat sec et aride, de plus la sécheresse périodique et d’autres catastrophes naturelles aggravent la malnutrition et le problème de la sécurité alimentaire persiste (famine périodique). Les spéculateurs économiques profitent de l’isolement de ces régions pour tripler les prix des produits alimentaires de base pendant la période de soudure (en dehors des récoltes).
Le gouvernement actuel a pris comme une de ses priorités la construction des routes et nous espérons vivement que ces régions puissent en bénéficier afin d’acheminer leurs produits vers les villes proches.

La coutume des Mahafaly, un peuple d’éleveurs qui donne une place prépondérante à l’élevage contemplatif, ne facilite pas la résolution du problème de nutrition.
Enfin, les feux de brousse et l’utilisation du charbon de bois provoquent la destruction des forêts, de l’environnement et renforce le phénomène de désertification.
Pourtant le plateau est riche d’hommes et de femmes déterminés à prendre leur avenir en main dans e respect des valeurs ancestrales, de solidarité et d’entraide. A ces ressources humaines s’ajoutent des potentialités de la région qui possède un sous-sol très riche et d’autres ressources naturelles non exploitées.

Le village pilote : Ampitanaka

Les villages bénéficiant de notre aide : Agnaramaike, Vorojà, Ampanihy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *